Rose Mutombo remet des équipements aux fermes pénitentiaires et à la réinsertion socio-professionnelle des détenues

Mme Rose Mutombo Kiese, ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, a présidé, lundi 26 septembre 2022 dans l’enceinte du Palais de Justice, la cérémonie officielle de remise d’équipements destinés aux fermes pénitentiaires et à la réinsertion socio-professionnelle des détenues. Cet appui est constitué principalement des engins et outils agricoles ; des équipements de boulangerie et pâtisserie, savonnerie et menuiserie, d’une valeur de près de 600.000 USD.

Elle a remercié les partenaires de la Rdc qui prouvent à suffisance l’intérêt qu’ils portent à l’action du gouvernement congolais, particulièrement dans le domaine de la justice.

Rose Mutombo a saisi cette occasion pour remercier singulièrement le PNUD pour ce geste qui traduit la volonté d’accompagner le ministère de la Justice dans la réforme déjà amorcée pour la modernisation du système pénitentiaire congolais. Elle a enfin rassuré les uns et les autres que ces matériels seront utilisés en bon père de famille et produiront les résultats escomptés.

Rokya Ye Dieng, Représentante Résidente Adjointe au Programme, a déclaré que le PNUD appuie le Gouvernement de la RDC, à travers le Programme conjoint des Nations Unies d’appui à la réforme de la justice qui vise à accompagner les efforts du gouvernement dans le renforcement de l’Etat de Droit, les réformes en matière de gouvernance et la lutte contre l’impunité dans une perspective de stabilisation et de développement du pays.

Il s’aligne sur les stratégies et politiques nationales ainsi que sur les cadres stratégiques et programmatiques des Nations Unies et mis en œuvre dans 4 zones, d’intervention à savoir : Nord Kivu, Kinshasa, Tanganyika et Kasaï central.

La prise en charge des personnes détenues sous mandat de justice représente un enjeu essentiel de la Politique Nationale de Réforme de la Justice 2017 2026 ; l’état des établissements pénitentiaires et la qualité du traitement des personnes détenues étant à la fois des indicateurs de développement démocratique et humain, lisibles par tous. C’est à juste titre que cette politique recommande une réorganisation de la structure de l’administration pénitentiaire ainsi que l’assurance de la garantie des droits des personnes détenues.

Afin de relever le défi d’améliorer l’alimentation, de rendre plus tolérables les conditions de détention et de contribuer à la réhabilitation et à la réinsertion sociale des détenus; sur recommandation de la Ministre d’Etat Ministre de la Justice et Garde des sceaux, qui a fait de l’alimentation des détenus, une des priorités de son action, le PNUD à travers le Programme conjoint des Nations Unies d’appui à la réforme de la justice, lance en étroite collaboration avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire, un projet pilote de développement des fermes pénitentiaires à Luzumu et à Kananga.

A travers cet appui constitué principalement des engins et outils agricoles ; des équipements de boulangerie et pâtisserie, savonnerie et menuiserie, d’une valeur de près de 600.000 USD, un pas de plus est marqué dans l’objectif ambitieux de la modernisation de l’administration pénitentiaire.

BM

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube