Sénat : Entre la production législative et le contrôle parlementaire

Véritable moisson législative au sénat où les élus des élus ont voté à l’unanimité trois projets de lois en seconde lecture.

D’entrée de jeu, la plénière de jeudi présidée par le président Modeste Bahati Lukwebo a connu un débat ponctué par deux motions d’informations. Il  s’agit d’abord de celle du sénateur Omba qui a mis au courant ses collègues de la situation qui prévaut à la prison de Mbandaka où les prévenus meurent sans être jugés faute d’une bonne prise en charge.

Une autre motion d’information et celle du sénateur Célestin Vunabandi qui a informé la plénière sur la situation de déplacés de guerres à Rutshuru fuyant les combats entre les éléments du M23 et les forces loyalistes.

Etant saisi par les deux motions, le président du Sénat  Modeste Bahati  a demandé et encouragé ses collègues à user des droits parlementaires leurs reconnus par la constitution et le règlement d’ordre intérieur en vue de constituer des enquêtes parlementaires afin de vite trouver les solutions à ces situations.

Deux membres du gouvernement ont ensuite  défilé devant les sénateurs pour présenter  trois projets de loi afin d’obtenir l’approbation de la haute chambre du parlement. C’est d’abord le ministre d’État au Plan Christian Mwando, qui a présenté le projet de loi portant autorisation de la construction du pont-route-rail entre Kinshasa et Brazzaville.

Jean-Lucien Bussa a à son tour présenté deux accords commerciaux  bilatéraux entre la Rdc et Zambie ainsi que la Rdc et l’Angola. Si le premier a pour objectif de relier l’Afrique de l’Est et de l’Ouest afin de booster le développement de la Rdc, les deux autres visent la consolidation réciproque des rapports commerciaux entre la Rdc et ses deux voisins.

Le ministre d’État au Plan  Christian Mwando a rassuré les sénateurs quant à l’avancement du projet de la construction du port en eau profonde de Banana.

Au chapitre du contrôle parlementaire, la ministre des Mines a répondu à la question orale avec le débat lui adressée par la sénatrice Victorine Lwesse. Pas convaincue par les réponses de la ministre des Mines, l’initiatrice  de la question orale a formulé 15 recommandations dont la principale est la tenue des états généraux des mines en Rdc.

Quant à l’interpellation du Directeur général a.i de la Regideso par le Sénateur Papy Bazego, la plénière a décidé de suspendre le débat général en attendant la nomination d’une nouvelle équipe dirigeante à la tête de la Regideso, par le gouvernement.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube