Songololo : Relance de l’apiculture moderne grâce à la cimenterie PPC Barnet

 Le miel est bon pour tout le monde. Pas seulement à cause de son goût sucré, mais à cause de ses vertus thérapeutiques. Il participe pleinement à la santé de l’homme.

Dans le but de l’exploiter de façon moderne et en faire une source de revenus supplémentaires pour les communautés de Songololo et précisément des villages Zamba, Malanga, Kumba et Malanga gare, la cimenterie PPC Barnet en collaboration avec la structure Mannalola ont noué un partenariat qui consiste à former les apiculteurs et les doter d’un matériel moderne pour une exploitation civilisée et sécurisée. La formation qui avait débuté au mois de juillet sous l’encadrement technique de ULB coopération vient de produire ses 20 premiers apiculteurs dont huit femmes (l’objectif est d’arriver à au moins 50).

 Désormais, ces membres des communautés locales sont bien outillés pour installer leurs matériels (offerts par PPC Barnet) dans la forêt selon les conditions préalablement étudiées pour capter le plus d’abeilles possibles pouvant fabriquer le miel au terme de quelques mois.

Dans son intervention du jour, Christelle Veringa, initiatrice de la plateforme Mannalola a expliqué l’origine de ce projet qui vise non seulement la protection de l’environnement, mais aussi la diversification de revenus des communautés qui s’y engage. Elle a salué ce partenariat avec PPC Barnet qui a rapidement compris via son Directeur général Iqbal Omar que le bien-être des communautés locales passait par ce genre d’initiative gagnant -gagnant.

Ernest Muanda, coordinateur ULB-coopération a décrit succinctement les modules de cette formation ainsi que les préalables à la réussite de l’apiculture. La forêt doit être minutieusement étudiée pour être sûr de la qualité des fleurs pouvant attirer les abeilles. Il a démontré comment l’apiculture contribue énormément à la protection de l’environnement. Le matériel nécessaire à cette exploitation doit être gardé propre sans oublier le blouson de protection contre les piqûres des abeilles. Il va assurer un suivi continu de ses apprenants jusqu’à la production effective du miel.

Les bénéficiaires (Russe Bunsana, enseignant et le jeune Henri Kasongo Kalala, parmi tant d’autres) de la formation de cette première génération, ont salué l’idée d’introduire l’apiculture dans leur milieu de vie tout en remerciant l’entreprise PPC Barnet qui se soucie de leur bien-être.

Enfin, Jeancy Diakanusua, chargé de l’environnement au sein de PPC Barnet s’est exprimé au nom de sa hiérarchie. Il a salué le management de Iqbal Omar qui, depuis 2020 multiplie ce genre d’initiative qui rapproche l’entreprise de la population originaire. L’apiculture qui sera suivie par d’autres projets à impact réel vise non seulement le bien-être de communautés mais aussi la protection de l’environnement étant donné que le monde s’engage aujourd’hui dans la lutte contre le changement climatique. Il a souhaité plein succès à ce projet que son entreprise soutient pleinement.

Simon Kabamba

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube