Spoliation des camps militaires : La vice-ministre à la défense régularise le dossier de spoliation de plus de 50% du camp Colonel Ebeya à Kikwit

 La spoliation des camps militaires et autres terrains destinés aux FARDC préoccupe au plus haut point le gouvernement de la RDC. Pour ce faire, le gouvernement congolais a décidé de lutter contre cette pratique illégale par le biais du ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga.

C’est ainsi que la vice-ministre nationale et anciens combattants, Séraphine Kilubu Kutuna séjourne à Kikwit dans la province du Kwilu. Le numéro 2 de la Défense nationale est allée régulariser le dossier de spoliation de plus de 50% du camp colonel Ebeya situé dans la ville de Kikwit.

A son arrivée, Séraphine Kilubu est accueillie par les autorités militaires et civiles ainsi que la population.  La vice-ministre a saisi cette opportunité pour appeler les habitants de cette partie du pays à soutenir le chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et les Forces Armées de la RDC.

Pour mémoire, plusieurs biens immobiliers destinés à l’armée congolaise sont sujets à des spoliations. Depuis son avènement à la tête de ministère, le patron de la Défense nationale a déjà régularisé certains terrains, à l’exemple de la ferme Agro pastorale de Mabana et la cité pool Malebo.

BM

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube