Une année après l’éruption du volcan de Nyiragongo, les sinistrés du site de Kanyaruchinya déplorent leurs mauvaises conditions de vie

990 ménages, soit 6082 personnes du site de Kanyaruchinya, dans le groupement Buvira qui sont dans des abris provisoires, déplorent leurs mauvaises conditions de vie depuis maintenant six mois, une année après l’éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai 2021.

Nicodème Kamudabumwa, président de ce site de déplacés, remercie le gouvernement de la République d’avoir trouvé des abris provisoires en leur faveur, mais cependant il déplore le délaissement des autorités après un moment. Il cite notamment le manque des nourritures, de l’eau, des médicaments et tout ce qui va avec pour leurs survis.

« Nous disons d’abord merci au gouvernement pour nous avoir donné ces abris, mais depuis que le gouvernement nous a mis ici nous passons des périodes très difficiles. Nous n’avons pas à manger, voir même de l’eau, des médicaments, pour aujourd’hui nous ne faisons que nous débrouiller nous-mêmes pour voir comment vivre.  Qu’on nous ramène chez nous vraiment nous sommes fatigués, nous avons envoyé nos plaintes, mais personne ne nous réponds ; l’hôpital n’a plus le médicament, » déplore-t-il.

Face à cette situation déplorable, ces sinistrés ne jurent que vouloir retourner chez eux, ils demandent au gouvernement de répondre immédiatement à leurs désidératas afin de sauver leurs vies, puisque les enfants souffrent par manque des soins médicaux.

« Les ONGs qui passaient nous aider, aujourd’hui leurs contrats sont déjà terminés, les enfants tombent malades. En tout cas s’il y a moyen, qu’on nous fasse retourner dans nos milieux respectifs parce que c’est difficile ici ».

Ces habitants sont venus de trois groupements du territoire de Nyiragongo, notamment le groupement Buvira dans lequel se trouve ce site, groupement Munigi et Kibati. Ils sont dans des abris provisoires estimés à plus de 900 offerts par le gouvernement.

A l’occasion d’une année de l’éruption volcanique de Nyiragongo le 22 mai 2021, l’observatoire volcanologique de Goma (OVG), organise une journée porte-ouverte depuis dimanche 22 jusqu’au 24 mai 2022. Au cours de cette activité, plusieurs exposés éducatifs se font dans le cadre pour se souvenir de cet événement malheureux.

Gloire Balolage depuis Goma

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube