Une balance commerciale déficitaire de la RDC avec l’Ukraine (INS)

A en croire la note de l’Institut national de la statistique (INS), l’évolution de la balance commerciale de la RDC avec l’Ukraine montre qu’elle a été déficitaire (voir Graphique 3). Durant cette période, les exportations vers l’Ukraine ont été quasi-inexistantes hormis une brève évolution entre 2018 et 2019, alors que les importations quant à elles ont connu une bonne évolution.

En effet, les importations depuis l’Ukraine ont été stables de 2014 à 2016 passant respectivement de 1,74 milliards de CDF à 2,43 milliards de CDF. Elles ont connu une hausse en 2017 et se sont fixées à 8 milliards en 2017 avant d’atteindre le pic en 2018 avec une valeur de 35 milliards de CDF. Elles ont chuté à 5 milliards en 2020 avant la reprise de 2021 avec une valeur totale de 22 milliards de CDF.

Durant cette même période, les exportations qui depuis 2014 ont été inexistante ont connu une hausse en 2018 pour atteindre 0,12 milliards de CDF en 2019 avant de chuter complètement en 2020. La crise sanitaire de la Covid-19 qui a paralysé le monde entier durant l’année 2020 n’a pas épargné les échanges commerciaux avec ce pays.

Les importations en provenance de l’Ukraine ont connu une augmentation au fil des années sauf la baisse drastique constatée en 2020. En 2021, l’Ukraine représente moins d’un pourcent des importations globales de la RDC, soit 22,5 milliards de CDF. Il se situe à la 52ème position des Pays fournisseurs de la RDC.

Le produit « Machines et appareils pour le travail du caoutchouc » est celui qui est le plus importé de l’Ukraine. Il représente 20,8% des importations en provenance de l’Ukraine. Il est suivi du produit «Viandes et abats comestibles, frais, réfrigérés ou congelés » et «Demi-produits en fer ou en aciers non alliés » qui représentent chacun 16,1% des importations venant de l’Ukraine. Le blé représente quant à lui 13,2% de ces importations (Tableau 5).

En termes de pays fournisseurs, l’Ukraine est le troisième pays fournisseur de « Machines et appareils pour le travail du caoutchouc » en RDC. Il représente à lui seul 15,5% de nos importations de « Machines et appareils pour le travail du caoutchouc ».

L’Ukraine est également le 11ième pays fournisseur des «Viandes et abats comestibles, frais, réfrigérés ou congelés », soit 2,4% des importations de ce produit en RDC.

Comme nous l’avons déjà indiqué ci-haut l’évolution des exportations de la RDC vers l’Ukraine est quasiment nulle, sauf pour les années 2018 et 2019 où les exportations se chiffrent respectivement à 0,043 milliards de CDF et 0,115 milliards de CDF. Cette situation dénote que la RDC est un importateur net. Parmi les principaux produits à l’exportation, il y a le Café.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube