Une femme aux capacités similaires aux hommes: Marie-Rose Luzolo dit Amazone Mukarame, la parole d’honneur

C’est d’elle qu’il s’agit, l’épouse de la star planétaire d’origine congolaise Papa Wemba, le Maître d’école. Elle est l’unique femme au monde se démarquant effectivement parmi les veuves d’autres grandes stars planétaires car, elle a tenu mordicus à pérenniser la grandeur du nom de son époux nonobstant plusieurs années passées après sa disparition. Elle a martelé qu’elle le fera jusqu’à son dernier soupire. Que Dieu te comble d’amour intarissable, courage et détermination afin de demeurer debout dans ses paroles méritant anticipativement les applaudissements de tout un peuple. Prenons en illustration deux grandes réalisations parmi tant d’autres de Marie-Rose Amazone faisant preuve d’immortaliser le nom de son époux Papa Wemba.

Bientôt un mausolée pour Papa Wemba va être érigé, bien que c’est sur les auspices du gouvernement congolais, mais son implication n’est pas moindre. En plus, bientôt la sortie de l’album très attendu mondialement « La Voie du Maître » sous son impulsion comme Présidente de Viva La Musica. Et parmi les personnes à se manifester, la première c’est l’artiste musicien Bébé Wemba La Vera Vigna dit Apôtre Paul Anoumabo. Ce dernier remercie Maman Amazone pour l’histoire qu’elle est en train d’écrire dans la musique congolaise, africaine comme aussi internationale.

Le chanteur La Vera Vigna dit Apôtre Paul poursuit en soulignant que Marie-Rose Luzolo est la première femme veuve de l’histoire des stars disparues au niveau international qui après la mort de son époux s’investit dans l’immortalisation de l’œuvre de ce dernier. Une femme qui est parvenue à recruter deux grands chanteurs au sein du groupe musical de dimension internationale Viva La Musica dont Luciana de Mingongo et La Vera Vigna Bébé Wemba.

Et curieusement, Luciana est resté parmi les grands chanteurs de sa génération et dont la relève est assurée valablement par La Vera Vigna Bébé Wemba dit Apôtre Paul. Les mélomanes trouveront dans l’album « La Voie du Maître » une chanson intitulée « Coma » réalisée en featuring par les deux chanteurs recrutés par Marie-Rose Amazone dans Viva la Musica. Naturellement reconnaissant qu’il est et qu’il a été toujours, La Vera Vigna présente ses gratitudes à Cornely Malongi à partir de Paris, Didier Bokelo le Directeur de Viva La Musica et David Gama. Il continue à remercier en toute sincérité un héros dans l’ombre, le Docteur du Village Molokaï, à savoir, Guy Ngombe l’aigle de Bethankul qui a pu pérenniser l’histoire de Peter Gabriel.

Le Dr Guy Ngombe a permis que le featuring soit possible entre Bébé Wemba La Vera Vigna et la blanche d’origine anglaise Cole Van Daise associée à deux Sud-Africains dont Conley Suppreme et Vkay. Soulignons que la chanson « Coma » vous arrive très incessamment dans l’album « La voie du Maître ». Un autre featuring intitulée Love oath réalisée avec la nigériane d’origine Sud-Africaine répondant au nom de Lbongs est déjà sortie dans l’album de cette dernière. Donc ici, il y a eu permutation des mots. On a mis le nom de la personne à la place de l’intitulé de la chanson et vice-versa….

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube