Vice-ministre de la Justice : Amato Bayubasire échange avec Me Alain Bacoke

C’était dans son cabinet de travail situé au Palais de justice dans la commune de la Gombe à Kinshasa que le vice-ministre de la Justice Amato Bayubasire Mirindi a reçu Me Alain Bacoke,  le Coordonnateur national adjoint des mouvements associatifs de l’UNC, ce mercredi 22 juin 2022 à 14h30.

Au menu de l’entretien, indique une dépêche de Claudine Birindwa, Directrice de la communication de la JECO RDC, les remerciements aux efforts sociaux du vice-ministre Amato Bayubasire et les encouragements de la jeunesse congolaise à pérenniser les actions menées par lui.

Me Alain Bacoke a salué les efforts soutenus au développement du territoire de Walungu et de la province du Sud-Kivu en général. Il a à  cet effet exprimé sa gratitude et a sollicité la volonté du vice-ministre d’impliquer la JECO Asbl dans ses actions pour des impacts plus visibles.

Pour rappel, le député Amato Bayubasire Mirindi devenu vice-ministre de la Justice depuis la nomination du Gouvernement Sama Lokonde est très attentif aux besoins de la jeunesse et de la  population.

En analysant la ligne d’actions concurrentielles  des élus au Sud-Kivu, le vice-ministre Amato Bayubasire Mirindi demeure l’élu le plus visible sur terrain à travers plusieurs œuvres et intervention aux cas les plus tragiques et assiste régulièrement les démunis, après avoir, pendant l’ouverture du procès 100 jours, rassemblé les masses de personnes dans chaque territoire  pour prêcher l’innocence de l’Honorable Docteur Vital Kamerhe, combat qu’ils avaient en commun avec le Secrétaire général Billy Kambale rendu célèbre  au  nom du  » Général 5 étoiles ».

Il nous revient que le vice-ministre Amato Bayubasire Mirindi n’a pas hésité de doter ou de réhabiliter les bureaux des fédérations et des sections de l’UNC au Sud-Kivu. Tous ces gestes le rapprochent facilement des membres de l’UNC et fort d’une grande conviction et détermination à apporter des résultats à la base, il a été  élu massivement dans la circonscription électorale de Walungu. Une des raisons pour Me Alain Bacoke de venir lui transmettre ses remerciements au nom de la structure qu’il dirige, la jeunesse congolaise JECO Rdc.

Cet entretien de 39 minutes s’est clôturé par des orientations et conseils de sagesse du vice-ministre Amato Bayubasire Mirindi.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube