Voulant renouveler les Splits pour ses bureaux: Le Sénat prêche par l’exemple en se conformant à la loi sur la passation des marchés

Voulant prêcher par l’exemple et en même temps se conformer à la loi sur la passation des marchés publics, le Sénat a procédé ce jeudi à l’ouverture des plis relatifs à l’appel d’offre publié dans les médias depuis plus de deux semaines pour d’acquisition de Splits des bureaux dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail du personnel de la chambre haute du parlement.

Jusqu’à la date limite prévue, seuls trois soumissionnaires ont déposé leurs dossiers. Un seul pli déposé à temps a été retenu par la cellule de gestion des projets et passation des marchés publics du Sénat. Les deux autres plis déposés au-delà de l’échéance seront renvoyés à leurs expéditeurs, comme l’indique la loi en la matière promulguée en 2010 par le chef de l’État. Pour le Directeur de cabinet de l’honorable Questeur, Jean-René Boongi Efonda, qui a présidé cette brève cérémonie, le Sénat a voulu par cet acte se conformer à la législation en vigueur.

« Le Sénat, entant qu’institution de la République, se conforme à cette législation. C’est ainsi qu’aujourd’hui nous avons organisé la séance d’ouverture des plis. Il y a eu appel d’offres et nous avons respecté toute la procédure avec l’implication de la DCMP. Nous avons reçu l’avis de non objection et nous sommes en train de suivre la procédure. Et vous avez assisté aujourd’hui à la première ouverture des plis, parce qu’il y en aura encore », dit-il, avant d’ajouter que sur instruction de l’honorable président du Sénat, nous devrions ouvrir cette séance aujourd’hui pour nous conformer à la loi.

Et de souligner qu’en matière de passation des marchés, le respect du jour et de l’heure sont de stricte application. Quand on prend l’article 93 du manuel des procédures, on fixe bien l’heure. Malheureusement, reconnait-il, il y a deux offres qui sont arrivées 30 minutes après. On va les retourner auprès des sociétés qui ont soumissionnées. Il n’y a qu’une seule offre qui sera examinée par la commission d’analyse.

Il faut noter que le dossier sélectionné a été renvoyé à la commission d’analyse pour une étude approfondie avant de soumettre son rapport à la cellule de gestion des projets et de passation de marché du Sénat, ils ont un délai de 3 jours ouvrables à partir de lundi 12 juillet en cours. Des modules de formation sur la passation des marchés publics seront organisés la semaine prochaine à l’intention du personnel du Sénat.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube