ZES de Maluku : Jofar Groupe compte construire un Data Center et une usine des cartes à puce

Après le lancement des travaux à la Zone Économique Spéciale pilote de Maluku à l’Est de Kinshasa, les  entreprises se mobilisent davantage pour  aller  s’y installer et bénéficier ainsi des différents avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers qu’offre une Zone économique spéciale en République Démocratique du Congo.

Le cas  de Jofar Groupe, une société congolaise spécialisée dans  l’industrie du numérique et  dont son Directeur général, Patrick Daudi Faraja   a annoncé ce lundi au ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya,  la détermination de son  entreprise de s’installer rapidement dans la Zone économique spéciale pilote de Maluku.

Deux projets à savoir  la construction d’un Data Center qui est un centre des données et la construction d’une usine  de fabrication des Carte à puce seront exécutés sur place avec plus de 2.500 emplois directs attendus, a fait savoir l’Ingénieur  Patrick  Daudi Faraja, Pdg de Jofar Groupe au sortir de l’audience.

« Dernièrement on a  lancé les travaux dans  la Zone économique spéciale de Maluku, voilà pourquoi nous sommes venus lui donner nos compliments pour ce grand résultat. Si nous sommes aussi venus, c’est pour lui présenter nos deux projets que nous voulons développer dans la ZES de Maluku. Le premier, c’est la construction d’un Data Center et le deuxième, c’est la construction d’une usine des câbles à puces. C’est aussi une façon de faire comprendre que quand on parle des investisseurs, on ne fait pas seulement allusion aux étrangers. Même les jeunes, mêmes les compagnies locales, peuvent aussi investir dans la Zone économique spéciale », explique l’Ingénieur  Patrick  Daudi Faraja, Pdg de Jofar Groupe.

Pour ce qui est des emplois attendus, poursuit-t-il, c’est au moins 2500 et ce sont les projets qui vont se réaliser le plus rapidement possible. Avec tout ce qui se passe dans le développement du numérique, vous comprenez que la carte à puce est devenue un ingrédient utilisé par tout le monde. Aussi dans la région, il n’y a pas une usine de fabrication des cartes à puces.

Toutes les cartes que nous utilisons, pas seulement au Congo, mais aussi dans la région, on importe de l’extérieur. « Le Congo sera le premier pays à utiliser la carte à puce et nous allons l’utiliser non seulement au Congo, mais nous allons aussi exporter. Ça c’est une particularité. Pour ce qui est de Data Center, la majorité de tous ces stars types, hébergent leurs données dans les Cloud. Il n’y a pas de data center qui gardent les données congolaises », révèle-t-il.

C’est vrai que le gouvernement a aussi un projet de construction de data center national, mais le data center privé va aider à toutes les compagnies de bien garder et de sécuriser leurs données. A cette occasion, le ministre de l’Industrie a invité  d’autres entreprises  d’emboiter le pas en s’installant également à la ZES de Maluku.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube